Comment tenir correctement le carnet de vol

Exemple de carnet de vol d'un pilote avec trois lignes de données inventées de l'EASA FCL.050 AMC1.

Apprendre à tenir correctement un carnet de vol

Le carnet de vol d'un pilote est essentiel pour documenter l'expérience de vol, répondre aux exigences réglementaires et garantir la sécurité. Les erreurs et les imprécisions peuvent entraîner un surcroît de travail et de risques. Cette page couvre les exigences légales, les lignes directrices, les erreurs courantes et les formats de carnet de vol.

Sommes-nous faits pour vous? Répondez à notre quiz rapide et révélateur et déterminez le potentiel de notre plateforme à répondre à vos besoins uniques. Nos capacités inégalées de traitement des données, associées à une gestion des enregistrements de classe mondiale, constituent la base solide de notre carnet de vol numérique officiellement certifié.


Chaque pilote a besoin d'un registre de son expérience de vol

Outre les exigences réglementaires, les inexactitudes et les erreurs dans les données n'entraînent pas seulement un surcroît de travail pour les organismes de réglementation, mais posent également des risques potentiels pour la sécurité des vols en raison de conditions basées sur l'expérience.


Quelles sont les exigences légales concernant les carnets de vol des pilotes?

Certains des champs à enregistrer sont énumérés explicitement dans l'AMC1 FCL.050 Enregistrement du temps de vol. En outre, un certain nombre d'éléments de données sont implicitement définis par des conditions dans Part-FCL, Part-SPO, Part-SPA, Part-ORO, Part-NCC, Part-NCO et Part-CAT.

Carnets de vol certifié FCL.050
Illustration de l'application mobile capzlog.aero fonctionnant sur un smartphone et d'un avion portant la marque capzlog.aero se dirigeant vers le lecteur

Conseils généraux

Lorsque vous tenez votre carnet de vol, veillez à respecter les consignes générales suivantes:

Date et heures

Mandatory
Remplissez toujours les champs d'information de base. Il s'agit notamment de la date du vol, des heures de départ et d'arrêt (voir Flight Time). Saisissez le temps de vol (ToF/Block), qui correspond à la différence entre les deux premiers points dans le temps. Indiquez clairement "Série de vols" si vous saisissez des temps de bloc réduits.

Informations sur l'aéronef

Mandatory
Il faut toujours indiquer l'immatriculation et l'indicatif de type OACI correct. Voici une bonne page pour les rechercher.

Infos sur l'aérodrome

Mandatory
Les aéroports de départ et d'arrivée doivent être indiqués avec leur code OACI de quatre lettres ou leur code IATA de trois lettres. Pour les atterrissages à l'extérieur ou sur le terrain, il convient d'utiliser le code global ZZZZ ou le code d'indicateur d'absence d'emplacement propre au pays et d'ajouter une brève description du site de décollage ou d'atterrissage.

Fonction info

Mandatory
Remplissez toujours les champs de fonction. Un seul des temps pour PIC, Copi ou Dual doit être saisi. Copi n'est autorisé que pour les vols multipilotes. Si une partie de votre vol est un solo dans un hélicoptère, avec l'instructeur volant avec vous vers et depuis le site du solo, divisez le vol en trois enregistrements : Dual - PIC - Dual.

Nom du PIC

Mandatory
Le nom du pilote commandant de bord (PIC) désigné doit être enregistré. Pour les vols avec instructeur, le nom de l'instructeur doit être inscrit. Pour les vols en tant que PICUS ou SPIC, le nom du CMD doit être indiqué.

Informations sur l'équipage

Mandatory
Pour les vols en mode monopilote, il convient d'indiquer soit le temps passé avec un seul moteur (single engine), soit le temps passé avec plusieurs moteurs (multi engine). Pour les vols en mode multi-pilotes, on ne fait pas de distinction selon le nombre de moteurs, mais on saisit le temps multi-pilotes. Il est toujours égal au temps de vol total (Total Time of Flight).

Vols effectués par un seul pilote

Mandatory
SP operations only
Pour les aéronefs certifiés monopilotes, il convient de distinguer les heures de vol monomoteur (SE) et multimoteur (ME). Si deux pilotes volent ensemble pour le plaisir, il ne s'agit pas d'un vol en équipage multiple. Les colonnes Multi Pilot (MP) temps et Copi temps sont toujours vides pour les vols effectués par un seul pilote.

Vols avec équipage minimum

Mandatory
MP operations only
Certains aéronefs sont certifiés pour l'exploitation multipilote uniquement sur la liste EASA Type Ratings and Licence endorsement. Ils doivent être exploités par au moins deux pilotes formés aux opérations multipilotes. Les aéronefs monopilotes peuvent être exploités en mode multipilote dans certaines situations.

Temps Dual

Mandatory
SP operations only
L'EASA n'autorise pas la saisie simultanée du PIC et du temps double. Les heures de vol en double commande ne sont saisies que dans le cadre d'opérations monopilotes, lors d'une formation avec un instructeur à bord qui agit en tant que PIC désigné.

Temps Copi

Mandatory
MP operations only
Le temps Copi n'est saisi que dans les opérations multi-pilotes, lorsqu'il s'agit d'agir en tant que premier officier (FO).

Décollages et atterrissages

Mandatory
Le nombre de décollages et d'atterrissages doit être enregistré séparément pour le jour et la nuit. En cas de pilotage par un seul pilote, le nombre de décollages et d'atterrissages est égal.

Temps des conditions opérationnelles

Mandatory
Enregistrez les temps de vol de nuit et de vol IFR. Assurez-vous qu'ils sont inférieurs ou égaux au temps de bloc/vol.

Total des pages

Mandatory
Best practice
Faites la somme de toutes les colonnes, en vous assurant que les calculs sont corrects. Reportez les totaux sur la page suivante, en prenant soin de copier les bonnes valeurs dans les bonnes colonnes.

Rôle de l'instructeur

Mandatory
Si vous agissez en tant qu'instructeur sur un siège de pilote, c'est-à-dire si vous êtes en mesure d'atteindre les commandes, enregistrez les temps de PIC et d'instructeur.

Supervision des solos

Best practice
Si vous êtes un instructeur supervisant un vol solo d'un élève depuis le sol, enregistrez le vol en tant qu'instructeur superviseur. N'enregistrez pas le temps de vol, le nombre de décollages ou d'atterrissages, mais conservez le vol car le nombre de vols supervisés est requis pour certaines mentions.

Formation de remise à niveau SEP

Mandatory
Si vous effectuez votre recyclage avec un instructeur, vous suivez une formation et celle-ci doit donc être enregistrée comme un vol en double commande. L'instructeur est désigné comme PIC.

Incohérence nocturne

Mandatory
N'enregistrez pas les atterrissages ou les décollages de nuit sans enregistrer également la durée de la nuit. Les enregistrements doivent correspondre aux conditions.

Incohérence de l'IFR

Mandatory
N'enregistrez pas les approches, les atterrissages ou les décollages IFR sans enregistrer également le temps IFR. Veillez également à ce que les approches IFR soient supérieures ou égales aux atterrissages IFR. Pour les plans de vol Yankee/Zulu où les règles de vol sont combinées, indiquez-le clairement.

Pilot flying

Mandatory
Seul le pilot flying, c'est-à-dire celui qui actionne effectivement les commandes, est autorisé à enregistrer l'atterrissage. Lors d'un vol effectué par un seul pilote, il n'y a qu'un seul et unique pilot flying.

Equipages élargis

Mandatory
MP operations only
Les vols long-courriers font parfois appel à un équipage élargi qui comprend des pilotes de réserve ou des membres d'équipage plus nombreux. Seul le temps passé aux commandes doit être consigné dans le carnet de vol personnel, ce qui annule la définition du temps de vol.

Temps Jet

Best practice
Le temps de jet est souvent utile lors de la recherche d'un emploi, en particulier au cours des premières années de la carrière. Notez le temps dans une colonne séparée afin de l'avoir sous la main lors de la prochaine demande d'emploi ou lors d'un reclassement

Formations de familiarisation et de différenciation

Mandatory
Les formations de familiarisation et de différenciation ne sont pas inscrites sur la licence par l'autorité nationale. Elles doivent être enregistrées et signées par l'instructeur dans le carnet de vol du pilote pour être considérées comme valables.

Jump seat

Best practice
En tant que jeune pilote professionnel, vous pouvez effectuer quelques vols sur le jump seat. Enregistrez les vols, mais pas le temps de vol, ni le nombre de décollages ou d'atterrissages.

Crépuscule civil

Mandatory
La nuit doit être comptée à partir du début et de la fin du crépuscule civil. Il s'agit du moment où le centre géométrique du soleil se trouve à 6 degrés sous l'horizon. Pour certains pays, comme la Suisse, le point qui définit le crépuscule est fixe. Pour d'autres, ainsi que pour les vols entre pays ou même entre continents, la durée de la nuit doit être calculée (ou approximée) en fonction de la trajectoire de vol et de la position de l'aéronef au point de crépuscule.

Heures (HH:mm) au lieu de décimale

Best practice
Utilisez le format heures et minutes (HH:mm) plutôt que la notation décimale. Bien que certains avions fonctionnent avec des compteurs décimaux, cette méthode est moins précise et incohérente, car les points dans le temps ne sont jamais écrits en notation décimale. Convertir la valeur décimale du compteur en une valeur heure:minute (0,1 heure = 6 minutes).

Signatures

Mandatory
Certains vols nécessitent une signature. Veillez à ce qu'ils soient contresignés par l'instructeur, le PIC ou l'examinateur, selon le cas. Il s'agit par exemple des vols en solo, des contrôles de compétence, des tests d'aptitude, des vols PICUS et des cours de recyclage. Les vols en double commande effectués pendant la formation ne doivent pas être signés individuellement, mais seulement l'achèvement de certaines phases de la formation, par exemple "formation PPL terminée, prêt pour le test d'aptitude".

UTC vs. local

Best practice
Enregistrez vos vols en temps universel coordonné (UTC). Ainsi, votre carnet de vol sera cohérent lorsque vous commencerez à voler en traversant des fuseaux horaires, ce qui peut facilement arriver même si vous ne le prévoyez pas au début de votre carrière de pilote. Si vous insistez pour utiliser l'heure locale (LT), indiquez-le clairement et notez également le décalage horaire (+N heures) et si l'heure d'été était active ou non.

Conserver les sessions de FSTD séparément

L'expérience en simulateur ou en FSTD doit être enregistrée séparément. Ne pas mélanger leurs temps et d'autres caractéristiques, par exemple ne pas compter le "temps de séance de simulateur" dans le temps de vol/le bloc de temps.


Sources d'erreurs courantes dans les carnets de vol des pilotes

Pour préserver l'exactitude de votre carnet de vol, il est essentiel de vous familiariser avec les pièges les plus courants. Ces pièges sont les suivants:

Mauvais calcul des décalages horaires

Temps de vol/Temps de bloc/Temps total de vol: Pour toutes les catégories, il s'agit du temps entre deux points dans le temps (voir Flight time). Ces différences de temps doivent être soigneusement contrôlées et calculées avec précision afin d'éviter les divergences.

Temps Airborne: Il s'agit du temps écoulé entre le décollage et l'atterrissage. Le temps de vol (parfois appelé temps de vol réel) est la durée pendant laquelle l'aéronef est en vol, depuis le moment où les roues quittent la piste (décollage) jusqu'au moment où elles touchent le sol (atterrissage). L'enregistrement erroné de ces temps spécifiques peut entraîner des erreurs non seulement dans le carnet de vol, mais aussi dans d'autres systèmes tels que la maintenance, la comptabilité et la facturation.

Confusion entre des points temporels distincts

Des confusions peuvent se produire lors de l'enregistrement des valeurs pour les temps hors bloc et sur bloc. Veillez à noter avec précision ces temps dans leurs champs respectifs afin d'éviter toute confusion.

En outre, lors du suivi des heures de décollage et d'atterrissage, il convient de faire preuve d'une grande prudence, car ces heures peuvent souvent être confondues ou interverties avec les heures de décollage et d'atterrissage. L'ordre correct des heures est le suivant : Off-block, décollage, atterrissage, On-block. Il convient d'être particulièrement vigilant pour les vols effectués jusqu'à minuit, car la date change également

Calcul inexact des totaux de pages

Chaque page de votre carnet de vol doit comporter les totaux calculés pour chaque colonne, même celles qui sont à zéro. De simples oublis ou erreurs mathématiques peuvent entraîner des écarts importants au fil du temps.

La précision est essentielle lors du calcul des sommes des pages. Pour éviter les erreurs potentielles, vérifiez toujours vos totaux.

L'introduction de "nouvelles" colonnes peut devenir une source d'erreur. Il convient de faire preuve de diligence dans l'enregistrement et le calcul de toute nouvelle catégorie ajoutée afin d'en garantir l'exactitude.

Erreurs de repor

Le transfert de données sur une nouvelle page peut entraîner des erreurs de transcription. Vérifiez toujours la continuité et la précision des données par rapport aux entrées précédentes.

Si vous commettez une erreur à ce niveau, vous risquez de vous retrouver soudainement dans une situation où vous n'avez pas assez d'expérience, ce qui est désagréable pour vous, ou dans une situation où vous avez trop d'expérience, ce qui peut devenir un grave problème de responsabilité.

Veillez à ne pas déplacer les colonnes pendant cette transition, ce qui pourrait entraîner l'enregistrement d'une valeur dans la mauvaise catégorie. Il est essentiel de veiller à l'alignement des colonnes d'une page à l'autre pour garantir l'exactitude des enregistrements.

Mauvaise interprétation des abréviations et des codes

Les carnets de vol contiennent souvent de nombreuses abréviations et codes. Une mauvaise compréhension ou interprétation de ces codes peut conduire à des entrées inexactes. Revoyez régulièrement la signification de ces codes pour vous assurer que vous les utilisez correctement.

Saisies incorrectes de la date et du lieu

L'exactitude des dates et des lieux saisis est essentielle pour assurer un suivi précis des heures et des lieux de vol. Veillez à saisir la date et le lieu corrects pour chaque entrée. Vérifiez les erreurs courantes, telles que l'inversion du jour et du mois dans le format de la date.

Immatriculation de l'aéronef ou marque, modèle, variante incorrects

Enregistrez toujours l'immatriculation complète de l'aéronef, y compris le code du pays. Après un certain temps, il peut devenir difficile d'identifier et de classer l'immatriculation.

Le type d'aéronef doit être celui qui figure dans les documents officiels de l'aéronef et, en particulier, les types de moteurs, le nombre de moteurs, la classe requise ou la qualification de type peuvent être affectés par une entrée de type erronée.


Quand un vol doit-il être inscrit au plus tard dans le carnet de vol du pilote?

Les inscriptions dans le carnet de vol de l'équipage doivent être effectuées dès que possible après chaque vol. Il est recommandé de le faire avant de quitter l'avion.


Comparaison des formats de carnets de vol: papier, tableur et numérique

Dans le monde de l'aviation, qui évolue rapidement, les pilotes se voient proposer diverses méthodes pour tenir à jour leur carnet de vol. Chaque méthode présente ses propres avantages et défis

Carnets de vol numériques

Les carnets de vol numériques sont de plus en plus populaires en raison de leur efficacité et de leur automatisation. Ils effectuent des calculs automatiques et réduisent ainsi le risque d'erreurs de saisie. Ces outils intègrent souvent une validation des données. Toutefois, il convient de noter que les différents outils offrent des niveaux de validation différents et qu'il n'est pas possible de se fier entièrement à tous.

Toutefois, il est essentiel de savoir où vos données sont stockées. Selon le fournisseur, les données peuvent être stockées localement sur votre appareil, ou être stockées dans le nuage. Il est essentiel de comprendre la méthode de stockage des données de votre carnet de vol numérique pour des raisons de confidentialité et de récupération des données.

Au-delà des carnets de vol numériques autonomes, de nombreux outils conçus à d'autres fins, telles que les réservations, les programmes de formation et la maintenance, ont commencé à ajouter des fonctions de "carnet de vol personnel". Bien que cette fonction puisse sembler pratique, les pilotes doivent se méfier de l'utilisation de ces carnets de vol intégrés comme principal enregistrement de leur expérience. On ne saurait trop insister sur la nécessité de disposer d'un registre indépendant et personnel qui ne soit pas lié à un logiciel ou à une institution spécifique.

Carnets de vol sur papier

Pour ceux qui apprécient une approche traditionnelle, les carnets de vol papier ont toujours un attrait nostalgique. Ils constituent une trace tangible et personnelle de votre passé de pilote. Ils peuvent également s'avérer moins coûteux que certaines solutions numériques et constituer une solide méthode de sauvegarde des données.

Cependant, les carnets de vol en papier nécessitent une saisie et un calcul manuels, ce qui augmente le risque d'erreurs. Ils n'offrent pas non plus la commodité et les fonctionnalités des outils numériques.

Carnets de vol basés sur des feuilles de calcul telles qu'Excel

Les carnets de vol basés sur des feuilles de calcul, comme Excel, constituent une solution numérique plus économique que les carnets de vol numériques spécialisés. Ils offrent certains des avantages des outils numériques, tels que la facilité de calcul et de manipulation des données.

Toutefois, il n'est pas possible d'élaborer un carnet de vol de haute qualité et exempt d'erreurs dans Excel. Les formules des feuilles de calcul peuvent être sujettes à des erreurs, par exemple dans certains cas non testés, et la validation des données n'est pas aussi rigoureuse que celle des outils numériques spécialisés pour les carnets de vol. En outre, les organismes de réglementation de certaines juridictions peuvent encore exiger que vous teniez un carnet de vol sur papier parallèlement à votre version Excel.

Conclusion

En général, la tendance s'oriente vers les solutions de carnets de vol numériques en raison de leur commodité, de leurs fonctionnalités et de leurs capacités de mise en conformité. Toutefois, il est essentiel de tenir un carnet de vol personnel et indépendant qui ne soit pas lié à vos affiliations professionnelles ou aux outils qu'elles utilisent. Quelle que soit la méthode que vous choisissez, gardez toujours un œil sur les exigences de conformité réglementaire pour votre carnet de vol.


Foire aux questions

Avez-vous des questions concernant les fonctionnalités de capzlog.aero?

Demandez à notre équipe d'assistance

Quelles sont les règles de base pour la tenue d'un carnet de vol précis?

La tenue précise de votre carnet de vol implique une attention particulière aux détails: remplir les champs obligatoires tels que les informations de base sur le vol et l'aéronef, enregistrer correctement les différences de temps, éviter les erreurs courantes et respecter les exigences légales. Notre guide complet peut vous fournir des informations plus détaillées.

Quelles sont les erreurs les plus courantes dans les carnets de vol des pilotes?

Les erreurs les plus courantes sont le calcul erroné des décalages horaires, la confusion entre des moments distincts, le calcul inexact des totaux de pages, les erreurs de transcription lors du report des données, la mauvaise interprétation des abréviations et des codes, et les entrées incorrectes de date et de lieu.

Quand une entrée de vol doit-elle être inscrite dans le carnet de vol du pilote?

Les inscriptions doivent être faites dès que possible après chaque vol. Nous vous recommandons de le faire avant de quitter l'avion afin de vous assurer que tous les détails nécessaires sont encore présents à l'esprit et enregistrés avec précision.

Quelles sont les différences entre les carnets de vol papier, les feuilles de calcul et les carnets de vol numériques?

Chaque format présente ses propres avantages et difficultés. Les carnets de vol en papier offrent un enregistrement tangible mais nécessitent une saisie et des calculs manuels. Les carnets de vol basés sur des feuilles de calcul, comme Excel, facilitent les calculs mais peuvent être sujets à des erreurs. Les carnets de vol numériques offrent efficacité et automatisation, réduisant ainsi le risque d'erreurs, mais nécessitent une bonne compréhension des méthodes de stockage des données.

Mes données sont-elles en sécurité dans les carnets de vol numériques?

La sécurité des données dans les outils de carnet de vol numérique dépend du fournisseur. Certains stockent les données localement sur votre appareil, tandis que d'autres utilisent un système de stockage dans le nuage. Renseignez-vous toujours sur les méthodes de stockage des données lorsque vous choisissez un outil de carnet de vol numérique afin de garantir la confidentialité de vos données et les options de récupération.

Puis-je faire confiance à la validation offerte par un carnet de vol numérique?

Vous devez vous assurer que le fournisseur du logiciel du carnet de vol numérique conforme et valide toutes les données possibles.

Les carnets de vol numériques sont-ils la meilleure solution pour enregistrer l'expérience de vol des pilotes?

Bien que les outils de carnet de vol numériques offrent commodité et automatisation, il est important de maintenir un registre personnel et indépendant qui n'est pas lié à un logiciel ou à une institution en particulier. Malgré la tendance aux solutions numériques, chaque pilote doit choisir la méthode qui répond le mieux à ses besoins et qui garantit la conformité aux exigences réglementaires.

Quelle est l'approche de capzlog.aero pour fournir un carnet de vol numérique efficace?

Chez capzlog.aero, nous mettons l'accent sur la haute qualité de l'enregistrement et du traitement des données. Nous collaborons étroitement avec les autorités, les organisations et les entreprises, et notre carnet de vol numérique est le premier à faire l'objet d'un audit et d'une certification officielle. Nous ajoutons également les règles de validation des données les plus rigoureuses de tous les fournisseurs de carnets de vol.

Quel rôle joue capzlog.aero dans la réduction des inexactitudes et des erreurs de données dans les carnets de vol?

L'outil de carnet de vol numérique de capzlog.aero effectue des calculs automatiques et dispose d'une validation des données intégrée, ce qui réduit considérablement le risque d'inexactitudes et d'erreurs susceptibles de poser des risques pour la sécurité des vols et de créer un surcroît de travail lors des interactions réglementaires.

Comment l'outil de carnet de vol numérique de capzlog.aero peut-il aider à répondre aux exigences légales en matière de carnets de vol?

Le carnet de vol numérique de capzlog.aero est audité et officiellement certifié, ce qui garantit qu'il répond aux exigences légales nécessaires. Il permet de conserver des enregistrements précis et vérifiables qui peuvent faciliter les interactions avec les organismes de réglementation.

Comment savoir si capzlog.aero est la bonne solution pour moi?

Si vous souhaitez savoir si capzlog.aero est la solution qui vous convient, nous vous encourageons à réaliser notre petit quiz. Il vous aidera à identifier vos besoins et vous montrera comment nos services peuvent y répondre.